ACCUEIL

# Bienvenue   Welcome   Bienvenidos    مرحب ا   欢迎   i mirëpritur    добро пожаловать   歓迎   dobrodošli    добредојден  powitani

            Mathématiques et siences physiques
Algorithmique et programmation en langage PYTHON

Aujourd'hui

0 visiteurs - 0 pages vues

Total

13151 visiteurs - 33552 pages vues

Risques en Musculation générale et spécifique nécessaire
au métiers du BTP, de la mécanique et de la boucherie

Prévention des risques de port de charges non guidées

Article btp

ÉTUDE. D'après une enquête nationale consacrée à l'utilisation des outils numériques et des équipements innovants par les entreprises artisanales du BTP, les professionnels du secteur sont déjà 44% à utiliser un logiciel en ligne pour l'évaluation des risques, et 49% à être intéressés par des applications clés en main pour mieux sensibiliser leurs salariés. Détails.

Qui a dit que les professionnels de la construction n'étaient pas à la page ? D'après les résultats d'une nouvelle enquête nationale portant sur l'utilisation des outils numériques et des équipements innovants dans les entreprises artisanales du BTP, ces derniers seraient déjà nombreux à s'être emparés des solutions digitales. La Confédération des artisans et petites entreprises du bâtiment (Capeb), la Chambre nationale de l'artisanat, des travaux publics et paysagistes (CNATP), l'Institut de recherche et d'innovation sur la santé et la sécurité au travail (Iris-ST) et l'Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) ont présenté les conclusions de cette étude, qui ne concerne d'ailleurs que les adhérents à la Capeb et à la CNATP.

À LIRE AUSSI

8% seulement des chefs d'entreprises ont suivi ou fait suivre une formation en ligne à leurs salariés

Parmi les enseignements de l'enquête, on retiendra que 44% des sondés utilisent un outil en ligne pour réaliser l'évaluation des risques, pendant que 49% se déclarent intéressés par des applications leur permettant de sensibiliser davantage leurs salariés. De plus, 31% des répondants se sentent prêts à utiliser un exosquelette pour certaines de leurs activités, et 46% des chefs d'entreprises interrogés seraient tentés pour utiliser des EPI ou balisages connectés durant leur travail. Pour l'élaboration de leurs Documents uniques, les entreprises artisanales du BTP recourent à 39% à l'outil "MonDocUnique" ou un autre support dématérialisé à 28%. Le nouveau logiciel sorti en 2018, "MonDocUnique Prem's", a été utilisé à hauteur de 7% par les artisans du bâtiment. Mais ils sont encore peu nombreux (8%) à avoir suivi ou fait suivre une formation en ligne à leurs salariés. D'ailleurs, les thématiques privilégiées par les professionnels dans le cadre de ces formations sont la santé et la sécurité (65%), la technique métier (58%) et la gestion (49%).

S'agissant des objets connectés, les entreprises artisanales souhaitent s'en servir pour accroître l'efficacité de leurs collaborateurs et prévenir les risques. Ainsi, 78% d'entre eux désirent les utiliser pour favoriser les bonnes postures de travail, 72% comme dispositif d'alerte en cas de chute ou de malaise, 49% pour limiter une zone dangereuse et 41% pour réduire le risque de heurts avec un engin. De même, 38% des artisans seraient tentés d'utiliser des drones afin de réaliser des devis concernant des travaux de hauteur.

C'est une réalité, les professionnels qui sont le plus souvent sur le terrain sont de plus en plus connectés"

Au bout du compte, l'enquête prouve donc que les chefs d'entreprises artisanales du BTP ont déjà su se saisir des technologies numériques pour améliorer leurs conditions de travail. Ceci dit, ils souhaiteraient intégrer davantage les bonnes pratiques d'usage de ces outils digitaux, particulièrement dans une logique de prévention des risques. "Cette nouvelle enquête nationale permet d'identifier très clairement l'intérêt des artisans pour les outils numériques dans la prévention et la sécurité", a réagi le président de la Capeb, Patrick Liébus

"Néanmoins, alors que la sécurité des artisans et de leurs salariés est primordiale dans nos métiers, ils restent encore peu nombreux à se saisir de ces nouveaux outils, malgré des chiffres encourageants. Nous devons donc créer les conditions favorables pour que les chefs d'entreprises s'en emparent, afin qu'ils mettent en place leurs actions de prévention. Enfin, la promotion des formations en ligne lié à la sécurité et la santé doit être une de nos priorités, alors que les mauvais gestes sont la cause d'un accident sur deux dans le BTP !"

Car c'est bien la prochaine étape que les professionnels du secteur se sont fixés, maintenant que les résultats de l'étude sont connus : faciliter l'instauration d'actions concrètes pour mieux accompagner les chefs d'entreprises. Ceci passera par des outils et des applications partageables avec les salariés, clés en main, qui se veulent simples d'utilisation, mais aussi par un package prévention qui mettra en avant les outils de l'OPPBTP et de l'Iris-ST, pour rendre lisible l'offre existante. Enfin, les organisations du secteur travailleront avec des industriels pour aider au développement d'exosquelettes et d'EPI connectés. "C'est une réalité, les professionnels qui sont le plus souvent sur le terrain sont de plus en plus connectés", admet Paul Duphil, le directeur général de l'OPPBTP. "Cette étude nous conforte dans la voie prise de développer des services en ligne simples et opérationnels qui facilitent le passage à l'action en matière de prévention. Après l'outil Prem's, plébiscité par les artisans pour faire leur premier pas en prévention, l'OPPBTP lance une nouvelle application mobile 'Prev'app échafaudage', inspirée par ces précieux retours du terrain."

L'enjeu sera en outre de miser sur ces technologies numériques pour capter l'attention des jeunes : "L'intérêt et la sensibilité qu'ont les jeunes pour ces nouvelles technologies peuvent les attirer à nos métiers, tout en protégeant leur capital santé", note Françoise Despret, présidente de la CNATP. "A nos organisations professionnelles de promouvoir ces outils numériques nouveaux et formations en ligne pour soutenir la promotion et l'attractivité de nos métie

Apprenants en alternance en cursus de formation CAP, BEP, BP, CQP, mention complémentaire,  Bac PRO et BTS 
En alternance ou en apprentissage
, le rythme est plus soutenu , "Ne serait-ce que parce qu'il est parfois compliqué de travailler ses cours chez soi après 8 heures de travail en entreprise". Il s'agit en effet de remplir votre rôle en entreprise, dans un climat parfois moins bienveillant qu'au Centre de Formation d'Apprentis ou en Lycée Professionnel, tout en gérant le travail personnel qui vous est demandé suite à vos cours. 

Jongler entre les deux mondes est parfois difficile, d'autant que celui de l'entreprise sera nouveau pour vous.

Une difficulté qui explique, entre autres, la différence entre les taux de réussite à l'examen pour les étudiants sous statut "scolaire" , taux de réussite plus élevés que pour les élèves sous statut "Apprentis". 

Pourtant, les épreuves à l'examen sont les mêmes, ce qui confirme que le diplôme a, dans les deux cas, la même valeur.

Ce site tente d'apporter sur support numérique 
une réponse à distance pour alternants en tenant compte des préconisations ministérielles et en particulier de la lettre de Maths-Sciences de septembre 2018 édité par l'Inspection Académique de Clermont-Ferrand "Lettre n° 1: Le numérique au service de la différenciation pédagogique" et des contributions purement gratuites, offertes par les enseignnants et formateurs de "tout bord" quelques soient leurs parcours et sensibilités :

Les points clefs sont:

  • Différenciation pédagogique des objectifs et des contenus en fonction du besoin individuel de l'élève,
  • Décision volontaire et réfléchie de l'Apprenant de se réserver un  temps choisi supplémentaire de remédiation ou de perfectionnement uniquement du fait de  son d'initiative et de sa  volonté d'atteindre ses objectifs d'apprentissage comme tout  professionnel qu'il est déjà,
  • Prise en compte personnalsée de l'aspect spatio-temporel des contraintes de l'apprenant: ses activités privées  et professionnelles en usine ou en entreprise. 
  • Prise en compte implicite du handicap par un poste de travail adapté et ainsi répondre à l'objectif de l'école inclusive, l'école pour tous pour une formation universellement accessible à tous en tous lieux et par tous temps même en cas de pandémie ou de catastrophes naturelles, ... Seules contraintes non négligeables d'opérationnailité évidente: l'alimentation électrique et disponibilité des réseaux de télécomunications, et bbien entendu comme pour la conception du langage JAVA quelques cafetères à portée de main en milieu confinés !

D'un point de vu opérationnel de disponibilité modulaire des contenus présentés et structurés mis en place fur à mesure depuis le 12 novembre 2018 pour répondre aux besoins de formation à distance d'apprenants mais aussi de permanence d'accès aux savoirs des instances dispensant toute formation et ainsi dans le cas  d'absence de l'enseignant, du formateur, de l'apprenant et ce dans un cursus de formation en alternance ou continu.

Objectifs pédagogiques et didactiques, et vivre sa formation pour réussir son avenir professionnel:

  • Répondre à la problématique "Quel support pédagogique ​papier ou  numérique en Mathématiques puis-je utiliser dans mon espace-temps choisi afin de réviser, m'entraîner et me perfectionner, et ce dans l'objectif de réussir ma  formation  conformément au référentiel de CERTIFICATION et dans l'éventualité de ma poursuite d'études ou pour anticiper une future reprise d'étude ou dans l'acquisition de compétences transversales ?",

  • Faire croître naturellement  la motivation intrinsèque de l'apprenant  "Créer l'Envie d'Apprendre à Apprendre au Pays des Volcans !" au sein de nos magnifiques territoires,

  • Engendrer  l'Estime de soi par une auto-progression pédagogique et une autonomie d'apprentiisage mesurable par chacun, 

Il ne faut pas oublier de ne pas négliger " L'Après ":
→  Après la phase d'apprentissage et de certification, il reste l'INSERTION PROFESSIONNELLE pour toute une VIE
.

School 2353406 1920 ​​

People 316506 1280

Capture coiffure

Pipes 2672184 1280

Thatched roof 3544783 1920

Dump 3468127 1920

 ► SECONDE 2 °
03

→ Cliquez ici !

► CO-INTERVENTION 2°
Capture diapo sig
→ Cliquez ici !​​

 ► PREMIÈRE 1 °

 
Commerce et vente - Accueil, relation clientèle et des usagersAccompagnement, soins et services à la personne
► TERMINALE  T °
01
Macon 1561639 1921

Fluides  ENERGIES  DOMOTIQUE { FED}

BTS FLUIDES ENERGIES DOMOTIQUE  
OPTION C - DOMOTIQUE ET BÂTIMENTS COMMUNICANTS  (BTS FED-C) 

Smart home 2769210 1920

ELectrotechniquE  { ELE } 

BTS ÉLECTROTECHNIQUE  
{ BTS ELE }
Btsett1

« Quand nous voyageons vers un objectif, il est important de prêter attention au chemin. C'est toujours le chemin qui nous enseigne la meilleure façon d'y parvenir et nous enrichit à mesure que nous le parcourons »

Paulo Coello

STATISTIQUES DE VISITES GÉOLOCALISÉES

 

 

Vivez le report de
l'Année Olympique 2020 en 2021

L'année de tous les combats !

2021 年オリンピックを生きる​
 
 Olympic Games Tokyo 2021
Olympic gamesImage associée

Diskoteka 80 Eruption,
Diskoteka 80 Eruption, Ottawan, CC
atch, Lian Ross, Opus, Silent Circle

Danses et couleurs
avec Say "Shava Shava"
Amitabh Bachchan|Shah

Ambiance slave  rythmée
avec Mr Korolev Viktor
​(ВИКТОР КОРОЛЕВ. КОНЦЕРТ)

Sans oublier notre  Nina , Nina Janka !
... et Nos célébrités de films bollywood
les plus populaires 
et danses endiablées 

Crédits photos: Pixabay {Pixabay License Libre pour usage commercial Pas d'attribution requise]

All content on Pixabay can be used for free for commercial and noncommercial use across print and digital, except in the cases mentioned in "What is not allowed".
Attribution is not required. Giving credit to the contributor or Pixabay is not necessary but is always appreciated by our community.
You can make modifications to content from Pixabay.